Vivre un Évangile contextualisé

Engagés à leurs côtés …

Amérindiens, Peuples Premiers, Premières Nations, Autochtones, Aborigènes…
sommes
faisons
croyons

mission

Former, envoyer, accompagner des ministères et des savoirs faire auprès des Premières Nations. Encourager la mise en pratique des valeurs chrétiennes exemptes de prosélytisme. » plus d’infos

culture

Réfléchir et promouvoir la contextualisation du message de l’Évangile dans la culture, en l’occurrence celle des Premières Nations. » plus d’infos

famille

Ancrés dans les valeurs véhiculées par l’Évangile, nous nous engageons auprès des familles pour les soutenir et les accompagner. Nous intervenons dans un cadre social préventif et relationnel. » plus d’infos

nature

Développer une conscience nouvelle de l’environnement. Travailler à la sauvegarde de la biodiversité et à l’émergence de productions locales. » plus d’infos

Devenez partenaires !

Faites-nous un don via Paypal

Missions 2015 – 2016

– Quoi, tu ne connais pas l’histoire des pensionnats indiens du Canada ?
– Ben,… euh,…non…

Une des pires découvertes pour nous : Après avoir été massacrés et spoliés de leurs ressources, la mise en place et l’utilisation de pensionnats (entre 1850 et 1996) dans le but d’une assimilation culturelle et religieuse de ces peuples.

Nous ignorions tout de ces horribles pensionnats, avant de tomber un peu par hasard sur ces faits, à l’occasion de recherches sur l’histoire des peuples Autochtones. Le réseau des pensionnats indiens avait pour objet de « civiliser » et de « christianiser » les enfants autochtones, en substituant les valeurs occidentales aux valeurs culturelles autochtones. Le réseau des pensionnats indiens a déprécié et réprimé la culture et les langues autochtones. En inculquant aux élèves la honte de leurs origines, le système a sapé leur fierté et leur estime de soi. Les enfants de ces pensionnats sont les adultes d’aujourd’hui ! C’est auprès d’eux que nous voulons vivre l’Évangile.

CHRONOLOGIE ÉVÉNEMENTS : CLIQUEZ ICI 


« De toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. » (Ap 7:9)

Notre actualité

C’est décidé … on part !

Chère famille, amis, partenaires et collaborateurs, Etre amoureux est un état particulier qui nous submerge, telle une catastrophe naturelle. On entend parfois :  » C’était comme si on se connaissait depuis toujours « , il y a un noeud à l’estomac, l’impossibilité d’envisager de vivre loin de l’être aimé, la perte d’appétit, le vague à l’âme. L’être aimé est celui auquel on pense nuit et jour. La distance devient insupportable. Tomber amoureux est une expérience qui nous transcende et qui nous pousse parfois aux choses les plus folles. Quitter son pays, sa région de la Côte d’Azur, ses amis, sa famille, ses voisins… son travail… ses habitudes, ses certitudes… son confort. Dès lors que l’amour frappe, on a l’impression de ne plus vraiment être soi-même et que notre cœur semble être sur le point d’exploser. Tomber amoureux est aussi une source d’incertitudes. C’est clair : Nous sommes tombé amoureux du peuple Autochtone ! Nous les aimons au point de vouloir vivre auprès d’eux, même dans des conditions difficiles, inconnues et différentes… Notre amour pour eux ne correspond pas à des fantasmes, ou à quelques « lubies » irréfléchies… mais à un véritable désir de les découvrir en tant que tels, en tant qu’autre, vraiment autre. Notre amour pour eux est objectif, accompagné par les valeurs que Jésus-Christ a implanté en nous. Nous choisissons une relation de partenaires, enrichissante l’un pour l’autre, capable de différencier, d’exister à part dans un respect relationnel total des choix de vies qui sont les leurs. Notre amour ne se veut pas aveugle ni imposant. Il se veut réaliste et respectueux, tout comme notre expérience de l’amour de Dieu pour nous. Un amour qui...

Stagiaire alter native …

Nous sommes heureux de vous présenter Méryl Sutherland, 21 ans, qui va suivre le programme Tshissinuapameu au Québec, dans la réserve Atikamekw de Wometaci. Ce programme est administré par notre partenaire Organisme Renaissance Autochtone. Méryl va vivre une immersion totale au travers de cours théoriques, mais aussi de vie communautaire et de contacts libres avec les Autochtones. Durant 6 semaines elle sera impliquée dans l’œuvre missionnaire sur place ! Méryl se fera aussi un plaisir de nous donner des nouvelles en temps réel et de nous rapporter son expérience du terrain. Le stage se déroulera du 12 juin au 23 juillet. Faisons connaissance : alter native : « Méryl, qui es-tu, d’où viens-tu ? Parles-nous de toi... » Méryl : « Je suis en 1ère année de Master recherche d’Anglais à Lyon (France). Mes parents étant missionnaires, je suis née dans une famille chrétienne. Vers 7 ans, suite au décès d’un proche, je me suis posée beaucoup de questions sur la vie après la mort. J’ai fait des recherches afin de comprendre ce qu’était le « Paradis » dont j’entendais tant parler, et comment on faisait pour y accéder, et j’ai compris que c’était grâce au sacrifice de Jésus. Malgré mon jeune âge, j’ai accepté Jésus comme mon sauveur, lui demandant de pardonner tous mes péchés. Les années passèrent et je me suis rendue compte que je n’avais pas abandonné toute ma vie à Dieu lorsque j’avais 7 ans. C’est donc en 2010 que je l’ai choisi comme mon Seigneur. Je me suis ensuite faite baptiser et je suis déterminée à Le suivre où qu’Il me mène. Depuis, Dieu est mon ESSENCE, celui qui...

Quelques-uns de nos meilleurs moments

Photos alter native

Nos amis

France Evangelisation
GLO Europe
Renaissance Autochtone
SIM

Pin It on Pinterest

Share This